Ces localités où les électeurs utiliseront le bulletin blanc

Ce dimanche 23 janvier 2022, les électeurs sénégalais vont désigner leurs représentants au niveau des conseils départementaux, de villes ou de communes sur l’étendue du territoire. Plusieurs listes vont compétir en espérant engranger le plus de suffrages.

Il y’a cependant quatre (4) circonscriptions électorales où faute de listes en compétition, des bulletins blancs vont cotoyer la seule liste qui se présente. Ces localités sont principalement :

  • Darou Nahim et Touba Mosquée dans le département de Mbacké
  • Touba Merina dans le département de Kébémer;
  • Fass Ngom dans le département de Saint-Louis.

Dans les cas où, à une élection, une seule liste ou un seul candidat se présente aux suffrages des électeurs. il sera disposé des bulletins blancs dans chaque bureau de vote en nombre au moins égal à celui des électeurs.

La mise en place du bulletin blanc permet de garantir le caractère secret du scrutin. Une fois que l’électeur sera identifié avec la présentation de la carte d’électeur, il prendra le bulletin de la liste et le bulletin blanc. L’électeur se rendra ensuite au niveau de l’isoloir afin de choisir l’un des bulletins avant de jeter l’autre à la poubelle disposée à cet effet.

Lors du dépouillement, les bulletins blancs sont décomptés séparément. Ils n’entrent cependant pas en compte pour la détermination des suffrages exprimés. Toutefois, il en est fait mention sur le procès-verbal des opérations du bureau de vote et dans les résultats des scrutins.

Il y a le cas très particulier de la commune de Khelcom dans le département de Malem Hodar. Dans cette localité, il n’y a ni candidat, ni liste, ni électeur. Le scrutin n’y sera pas organisé.

Read More

Le vote des personnes souffrant d’un handicap

Les élections, tous scrutins confondus, restent des moments d’expression citoyenne. Ainsi, toute personne, quelque soit son état physique doit être en mesure d’y participer dès l’instant qu’il a satisfait aux conditions énumérées limitativement par le code électoral.

Ce code contient l’ensemble des dispositions qui organisent les élections au Sénégal. Il comporte ainsi des dispositions générales et communes à toutes les élections, tout comme des chapitres spécifiques à chaque type d’élections. Dans le même temps, il prévoit une procédure spécifique à un groupe de citoyens qui, pour des raisons particulières, ne sont pas soumis à la procédure standard de vote.

Tout électeur qui détient sa carte d’électeur peut régulièrement se rendre au bureau de vote où il est inscrit afin de choisir ses représentants. Des conditions particulières, notamment le handicap de l’électeur rende difficile l’accès au bureau de vote où il est régulièrement inscrit.

Dans ces circonstances, il peut, dans le lieu de vote où il est régulièrement inscrit, choisir le bureau de vote le plus accessible pour lui. Il pourra se faire aider par un membre des forces de sécurité ou par toute autre personne de son choix. Cet électeur votera en priorité.

A son entrée dans le bureau de vote, tout électeur doit présenter sa carte d’électeur. Cette formalité ayant été satisfaite, l’électeur prend lui-même une enveloppe et l’ensemble des bulletins de vote mis à sa disposition. Il passe obligatoirement par l’isoloir où il opère son choix avant de venir introduire son enveloppe dans l’urne.

L’électeur qui, du fait de son handicap, se trouve dans l’impossibilité de choisir son bulletin de vote peut se faire aider. Pour introduire son bulletin de vote dans l’enveloppe ou l’urne, il pourra se faire assister par un autre électeur de son choix ou par un membre du bureau de vote.

Read More