Category: Actualités éléctorales

Des citoyens à l’école de la cartographie électorale

La communauté Openstreetmap Sénégal a participé aux journées de cartographie collaborative dans le cadre du projet « Sénégal Vote » en septembre dernier.
Cet atelier organisé par l’association « Wa Mbedmi » visait à embarquer dans une carte, les informations sur les lieux de vote des électeurs sénégalais appelés aux urnes le 24 février 2019 dans le cadre de l’élection présidentielle.

Les données embarquées dans la carte sont consultables dans la plateforme Sénégal Vote.

Cette carte électorale permet de visualiser l’ensemble des centres de vote repartis sur le territoire national et constitue un véritable outil au service des citoyens.

Read More

Vidéo : Temps forts des ateliers de mapping de la carte électorale

Des ateliers de cartographie collaborative ont rythmé les premières activités de l’initiative citoyenne SenegalVote. En partenariat avec la communauté Openstreetmap Sénégal, ces ateliers ont été d’intenses moments d’échange et de collecte de données pour donner naissance à la rubrique “Carte électorale” qui permet aujourd’hui aux internautes de visualiser l’emplacement de leur lieu de vote sur une carte.  Dans cette vidéo, les participants reviennent sur les moments marquants de cette activité. 

Read More

Tout savoir sur le parrainage et la protection de données personnellesTout savoir sur le parrainage et la protection de données personnelles

La Commission de protection des données personnelles (CDP) a lancé depuis le 27 août 2018, un mini-guide sur le traitement des données à caractère personnel dans le cadre du parrainage à l’élection présidentielle du 24 février 2019.

Ce mini-guide a pour objectif de «rappeler les droits des parrains au regard du traitement de leurs données personnelles, les obligations qui incombent aux candidats, et les bonnes pratiques à mettre en œuvre» conformément à la loi du 25 janvier 2008 portant sur la protection de données à caractère personnel, selon le document.

La collecte des parrainages pour les candidats déclarés à l’élection présidentielle du 24 février 2019 a démarré le 27 août 2018.

Vous pouvez consulter le guide ici : http://www.cdp.sn/mini-guide-parrainage/

Read More

Distribution des cartes d’électeur : La CENA informe de son démarrage dans les institutions habilitées

Les cartes d’électeur issues de la dernière révision exceptionnelle des listes électorales sont en cours de livraison aux autorités administratives locales (Préfets et Sous-préfets), informe un communiqué de la Commission Electorale Nationale Autonome (CENA).

Selon cette dernière, et sur la base des informations qui lui sont communiquées par ses représentants sur le terrain, la distribution desdites cartes a démarré dans la grande majorité des préfectures et sous-préfectures, ainsi que dans les représentations diplomatiques et consulaires du Sénégal à l’étranger.

La CENA de préciser qu’à ce stade du processus électoral et conformément à ses attributions légales, elle procède au contrôle de la distribution de ces cartes d’électeur (qui font aussi office de cartes nationales d’identité). Une décision prise par l’Assemblée générale de la CENA sur le fondement de l’article L.11-5 du Code électoral qui dispose qu’« (…) un contrôleur, nommé par elle, est présent de droit dans toute commission ou structure chargée de fabriquer, de ventiler et de distribuer des cartes d’électeur ».

Read More

Saint-Louis, première étape de la tournée nationale “Pencum Sénégal Vote”

La ville de Saint-Louis abritera le samedi 3 novembre 2018, une consultation citoyenne apellée “Pencum Sénégal Vote”. Cette rencontre qui se deroulera à la chambre de commerce de Saint-Louis, vise à donner la parole aux acteurs de développement de la ville tricentenaire sur les preoccupation de leur localité. Ceci pour permettre aux candidats à la prochaine présidentielle d’en tenir compte dans la mise en place de leurs programmes.

Le spot publicitaire de Pencum Sénégal Vote à Saint-Louis.

Read More

Présidentielle 2019 : La campagne se déroulera du 03 au 22 février

Le directeur de cabinet du président du Comité national de régulation de l’audiovisuel, Matar Fall a informé que la campagne électorale pour la présidentielle sénégalaise se déroulera du 03 au 22 février 2019 à minuit.

 

Il a mis en garde les médias contre la diffusion des messages à caractère politique, pour le compte de tel ou tel acteur politique, qui pourrait s’apparenter à une campagne déguisée.

 

Les organes de presse sont tenus de respecter cette décision ou à défaut d’être sanctionnés par l’organe de régulation de l’audiovisuel.

 

Source: PressAfrik

Read More

Des observateurs indépendants seront invités pour la vérification des listes de parrainagesDes observateurs indépendants seront invités pour la vérification des listes de parrainages

Le Conseil Constitutionnel invitera des personnalités “indépendantes” en qualité d’observateurs lors des séances de vérification des listes de parrainage, a indiqué, lundi, son président Pape Oumar Sakho.

 

Le Conseil Constitutionnel “invitera, en qualité d’observateurs, lors des séances de vérification des listes déposées par les candidats, des personnalités indépendantes dont la compétence est reconnue, notamment en matière juridique, électorale ou informatique”, a souligné son président.

 

Pape Oumar Sakho, qui s’exprimait lors du lancement du site web de l’institution en présence du ministre de la Justice, Ismaëla Madior Fall, a invoqué la décision n°1/2018 du 23 novembre 2018 portant mise en place d’un dispositif de vérification des parrainages et fixant les modalités de son fonctionnement.

 

Lire la suite

Read More

Conseil constitutionnel : Les 7 membres de la Société civile qui doivent siéger sont connus

Sept personnalités de la Société civile ont été nommées,  en renfort aux 7 juges du Conseil constitutionnel dans leur mission de supervision du processus électoral.

Les sept (7) personnalités indépendantes issues de la Société civile, qui auront la lourde responsabilité d’assister les juges du Conseil constitutionnel, sont désormais connues. Ils devront siéger aux côtés des sept (7) sages en qualité d’observateurs pour l’enregistrement des dossiers de candidature à la présidentielle et l’examen des fiches de parrainages durant tout le processus électoral.

LES 7 MEMBRES DE LA SOCIÉTÉ CIVILE

Pr Babacar Guèye, Collectif des organisations de la Société civile pour les élections (COSCE)
Abdoul Mazide Ndiaye, Plateforme des acteurs de la Société civile (PACTE)
Valdiodio Ndiaye, Coordonnateur de “Sunu Élection”
Moundiaye Cissé, Directeur Exécutif de l’Ong 3D
Abbé Alphonse Seck, Secrétaire Général de Caritas Sénégal
Maïmouna Dieng, Plateforme des acteurs non-étatiques
Rokhaya Gassama, Conseil sénégalais des femmes (COSEF)

Read More

Présidentielle sénégalaise: Le Conseil constitutionnel confirme la liste des 5 candidats

Macky Sall, Idrissa Seck, Ousmane Sonko, Madické Niang et Elhadji Issa Sall sont les cinq candidats dont les dossiers ont été définitivement retenus, dimanche soir, par le Conseil constitutionnel pour la prochaine présidentielle sénégalaise dont le premier tour est prévu le 24 février 2019.

 

La liste était attendue dimanche à 23h comme l’avait notifié le Conseil constitutionnel dans un communiqué de presse, elle était tombée à 23h 20 minutes.

 

Le Conseil constitutionnel dans son délibéré, a retenu les cinq candidatures provisoires publiées le 13 janvier 2019.

Les candidatures de Khalifa Sall et Karim Wade ont été définitivement rejetées par les 7 sages, bien qu’ils avaient déposé des recours après la publication de la liste provisoire.

 

Lundi dernier, le Conseil constitutionnel, composé de “sept sages”, avait publié une liste provisoire de cinq candidats.

 

Le candidat de la  majorité présidentielle réuni autour de la coalition Benno Bokk Yakaar Macky Sall, aura en face de lui, le 24 février prochain, l’ancien Premier ministre Idrissa Seck (Rewmi), l’ex-inspecteur des impôts Ousmane Sonko (Pastef), l’ancien ministre des Affaires étrangères Madické Niang (dissident du PDS) et le député Issa Sall (PUR), un parti proche du mouvement confrérique d’obédience tidiane Moustarchidine Wal Moustarchidati.

 

Le président Macky Sall, en poste depuis 2012, brigue un second mandat de 5 ans.

Par ailleurs, la non participation de Khalifa Sall et Karim Wade à ces joutes électorales, était prévisible à cause de leurs déboires judiciaires.

 

Même si leurs cas ont été interprétés en amont par beaucoup d’opposants et observateurs de la scène politique sénégalaise, comme une tentative d’évincer de la course à la présidentielle deux adversaires sérieux pour le président sortant.

 

Le premier qui séjourne en prison depuis plus de 2 ans, a été révoqué de la mairie de Dakar après sa condamnation en appel et radié de l’assemblée nationale après l’arrêt de la Cour suprême.

 

Khalifa Sall, hors course pour cet élection présidentielle désormais, est condamné pour les délits d’escroquerie, faux et usage de faux en écriture publique et privée sur des derniers publics.

 

Le second, fils aîné de l’ex-président Abdoulaye Wade et candidat déclaré du PDS, a été condamné par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) à 6 ans ferme  et une amende de 138 milliards à payer à l’Etat, avant d’obtenir, après trois ans de peine, une grâce présidentielle.

 

Depuis son élargissement, Karim Wade séjourne au Qatar, et son retour longtemps annoncé par ses proches du parti libéral, n’est toujours pas effectif.

Read More

Présidentielle du 24 février: Le matériel lourd déjà en place, selon la DGE

Le matériel lourd pour l’organisation du premier tour de la présidentielle du 24 février prochain est déjà en place sur l’ensemble du territoire national et dans les représentations diplomatiques ou consulaires du Sénégal à l’étranger, a annoncé Bernard Casimir Demba Cissé, le directeur de la formation et de la communication à la Direction générale des élections (DGE).

“La mise en place du matériel électoral a commencé depuis le 13 décembre. Le matériel lourd a été mis en place, il ne reste que les imprimés”, a-t-il dit dans un entretien avec l’APS.

Selon Bernard Casimir Demba Cissé, les imprimés ne pouvaient pas être tirés sans que soit connue la liste définitive des candidats autorisés à briguer les suffrages des Sénégalais.
Le Conseil Constitutionnel a publié dimanche soir la liste définitive des candidats à l’élection présidentielle prévue le 24 février prochain.
Outre le président sortant, Macky Sall, 4 autres candidats sont autorisés à briguer les suffrages des Sénégalais, à savoir Idrissa Seck, Ousmane Sonko, Madické Niang et Issa Sall, le Conseil constitutionnel ayant définitivement recalé Khalifa Sall et Karim Wade qui avaient introduit des recours.
“Maintenant qu’on connait la liste des candidats, les impressions vont démarrer. Aujourd’hui (lundi), les plénipotentiaires des candidats étaient à la DGE pour le choix des couleurs”, a fait savoir le directeur de la formation et de la communication à la DGE.
Il signale que les candidats “ont jusqu’à ce soir pour notifier aux préfets, sous-préfets et aux chefs de représentations diplomatiques ou consulaires l’identité de leur plénipotentiaires”.
Source : APS

Read More